Isolation

Isolation Thermique Extérieure

Découvrez l'Isolation Thermique par l'Extérieur

Parmi les travaux qui n’ont plus aucun secret pour nos façadiers, on compte l’ITE, qu’ils mettent régulièrement en oeuvre dans la capitale et ses environs. Vous ignorez sa nature et ses principaux intérêts ? Vous souhaitez avoir un aperçu de son coût ? Découvrez tout de suite ses caractéristiques dans cet article.

 

Qu’est-ce que l’ITE ?

L’acronyme ITE signifie Isolation Thermique par l’Extérieur, une expression faisant référence pas à une opération spécifique dans le domaine des travaux d’habitat mais aux différentes méthodes favorisant l’isolation de l’enveloppe extérieur d’un logement. L’ITE permet notamment à un appartement ou une maison de préserver sa chaleur pendant l’hiver tandis qu’en été, elle l’aide à conserver sa fraîcheur, en dépit des températures élevées à l’extérieur. L’ITE a par ailleurs l’atout de pouvoir être financée par différents organismes.

 

Les avantages de l’ITE

 

Le gain en matière de performances thermique et acoustique

En premier lieu, une intervention de ce genre améliore sensiblement le confort des occupants, et ce en toute saison. Si vous avez déjà souffert de la chaleur pendant la période estivale ou été contraint à chauffer excessivement votre intérieur en hiver, vous allez pouvoir changer radicalement vos habitudes. Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si les travaux d’ITE sont éligibles à plusieurs aides financières, compte tenu de leur grande efficacité thermique (ils répondent d’ailleurs aux exigences de la RT 2012). De plus, la mise en oeuvre d’une telle opération accroît l’isolation acoustique, un aspect non néligeable pour les urbains comme les particuliers proches de routes très fréquentées.

Des économies d’énergie et une habitation préservée des problèmes d’humidité

Mécaniquement, vous réduisez vos factures d’énergie sur la durée en tirant profit de l’ITE, un atout d’autant plus important eu égard à la crise énergétique que les experts pensent voir s’éterniser.

En outre, l’ITE autorise une véritable liberté architecturale pour rénover les murs extérieurs. La pluralité des matériaux, des couleurs et des textures permet en effet de produire des façades aux styles incroyablement variés. De surcroît, bien que le grand public ignore en majorité cette conséquence positive, ces travaux aident à prévenir les problèmes de condensation et de moisissure, en permettant à la vapeaur d’eau de circuler de l’intérieur vers l’extérieur.

 

Les deux principales techniques d’ITE

 

Le principe de l’ITE sous bardage

Ce type d’ITE repose sur la fixation sur les murs extérieurs de l’habitation d’une ossature, généralement en métal. Et sur celle-ci, l’intervenant pose des panneaux isolants qu’il recouvre ensuite d’un bardage. Les professionnels préconisent particulièrement l’ITE sous bardage sur les bâtiments dont les façades sont humides ou en mauvais état. Pour quel bardage opter ? Vous avez l’embarras du choix tant il en existe de nombreux ! Celui-ci peut notamment être constitué de bois massif, de panneaux en contreplaqué, d’ardoise, de pierres minces, de panneaux laminés, de métal ou encore de PVC.

Le principe de l’ITE sous enduit

Dans nombre de cas, on lui préfère l’ITE sous enduit pour des considérations économiques. Elle implique de mettre en place sur les murs extérieurs un isolant thermique, puis d’appliquer sur cette première couche un enduit de finition. Celle-ci influe le moins sur l’apparence extérieure de l’appartement ou de la maison. Recommandée aux propriétaires les moins aisés, elle convient également à ceux possédant une habitation souvent exposée aux intempéries.

Dans le cadre d’une ITE sous enduit, trois types de poses existent, ce sont :

  • La fixation mécanique par profilés, la plus rare car associée forcément à du PSE (polystyrène expansé)
  • La pose collée
  • La pose calée-chevillée, la plus fréquente puisque compatible avec tous les murs et isolants

 

Votre devis sur mesure

Votre devis sur mesure avec MV-VALORISATION. Contactez-nous.

Les types d’isolants pour l’ITE

 

Les isolants naturels

Pour mettre en oeuvre une ITE, il est notamment possible de faire appel à des matériaux naturels aux propriétés isolantes. C’est notamment le crépi de chaux-chanvre, un enduit à l’excellente empreinte écologique, quipréserve des champs électromagnétiques et des vibrations du sous-sol. Avec son faible impact environnemental, la fibre de bois est un deuxième matériau naturel qui répond efficacement aux contraintes des chantiers d’isolation. N’oublions pas l’intemporel torchis, mélange de terre et de paille qui permet de réduire de maîtriser le coût des travaux d’ITE !

Les isolants synthétiques

On distingue ensuite les isolants de nature synthétique. Cette catégorie d’isolants comporte par exemples les billes de polystyrène, essentiellement constituées d’hydrogène et de carbone, résistantes à l’humidité et présentant une grande durée de vie.

Les laines minérales

La laine de verre et la laine de roche constituent des alternatives intéressantes pour améliorer l’enveloppe thermique d’une habitation. Les deux ont l’atout d’être adaptées à tous les environnements, de plus ce sont des matériaux incombustibles et ignifugés.Plus onéreuse, la laine de roche, caractérisée comme la laine de verre par une longévité à toute épreuve, se distingue de son homologue par un meilleur bilan écologique.

Les limites de ce type d’isolation

Avant de solliciter une entreprise d’Isolation Thermique d’Extérieur, vous devez être conscient des inconvénients et difficultés inhérents à ce type d’opération. En premier lieu, la surépaisseur des murs qu’implique l’ITE est à l’origine d’une diminution de l’apport lumineux. Ensuite, en cas de modification de l’aspect de la façade, vous êtes contraint d’émettre une déclaration de travaux ou un permis de construire. De surcroît, l’investissement à consentir est loin d’être négligeable, bien qu’il puisse sensiblement être amorti à la faveur des aides existantes en la matière.

Notez en outre que les habitations comportant des murs pourvus de pergola ou de véranda sont loin de constituer de bons candidats pour une telle intervention. Aussi, il est fondamental de solliciter les services d’experts dans la pose d’ITE, ils sont à même d’évaluer la faisabilité et restent les acteurs les plus qualifiés pour effectuer ces travaux.

Le coût de l’ITE en exemple

Ne soupçonnant pas à leur juste valeur les effets à court et long terme d’une ITE, beaucoup de bailleurs s’étonnent de son coût, qui représente en effet dans de nombreux cas un investissement important.

D’après les observations de spécialistes du secteur, le prix d’une l'ITE sous enduit se situe entre 100 et 180 euros le m2 en moyenne, en France, pose comprise. Quant à l'ITE sous bardage, il convient de débourser en moyenne de 140 à 230 euros pour concrétiser une telle opération, main d’oeuvre comprise.

Exemples fictifs d’ITE selon la technique et la surface

Surface des murs à traiter

Coût de l'ITE sous enduit

50 m2

3 500 à 9 000 euros du m2

100 m2

7 000 à 18 000 euros du m2

150 m2

15 000 euros à 27 000 euros du m2

 

Surface des murs à traiter

Coût de l'ITE sous bardage

50 m2

7 000 à 16 500 euros du m2

100 m2

14 000 à 23 000 euros du m2

150 m2

21 000 euros à 34 500 euros du m2

 

Plusieurs paramètres font bien entendu varier le coût d’un chantier, outre la surface à traiter et la technique d’isolation employée à savoir entre autres le type de bardage et le prix de la main d’oeuvre. Pour déterminer les frais liés à l’ITE de votre maison / appartement parisien ou francilien, faites appel aux façadiers de MV Valorisation, notamment qualifiés dans la pose d’une isolation en polystyrène à Paris et sa région.

 

Travaux d’ITE ou d’ITI, que choisir ?

En dépit de ses nombreux atouts, l’ITE ne constitue pas la panacée pour un certain nombre de propriétaires sur le sol français. Vous ne disposez pas d’un budget conséquent ou ne désirez pas puiser dans vos économies ? Son homologue, l’ITI (Isolation Thermique par l’Intérieur) représente un moyen intéressant pour améliorer les performances thermiques de votre logement. A titre de comparaison, le tarif d’une ITI pose incluse oscille entre 50 et 90 euros du m2 dans l’Hexagone. Les travaux qu’elle implique ne vous dérangeront pas si votre maison ou appartement est vaste, et si vous êtes réticent à modifier l’aspect extérieur de votre habitation.

 

Les aides au financement de l’ITE

Comme nous l’avons déjà évoqué, vous êtes susceptibles de profiter d’une aide au financement de vos travaux d’isolation. Premièrement, la Prime énergie eco vous donne l’occasion d’économiser jusqu’à 15 euros du m2, la somme totale étand fonction de votre lieu d’habitation ainsi que la surface d’isolant appliqué. Ensuite, le dispositif MaPrimeRénov’ constitue une deuxième opportunité pour couvrir une partie des frais liés à l’ITE sous enduit ou sous bardage. Selon vos ressources, vous avez en effet droit à un financement dont le montant oscille entre 15 et 75 euros du m2. Parmi les autres aides existantes, citons les quelques subventions accordées par les collectivités (se référer auprès de l’Anah) ainsi que l’éco prêt à taux zéro, dont le montant peut tout de même atteindre 15 000 euros.

 

Votre devis sur mesure

Votre devis sur mesure avec MV-VALORISATION. Contactez-nous.

À lire également

Votre devis sur mesure

Votre devis sur mesure avec MV-VALORISATION. Contactez-nous.

NOS COORDONNÉES

MV Valorisation

62, Boulevard de Beaubourg,
77184 Emerainville

Tél 01 60 17 10 11
Fax : 01 60 17 34 30

Image