L'isolation laine de roche

Découvrez la laine de roche, matériau écologique issu de l'activité volcanique (basalte), pour l'isolation thermique des murs par l'extérieur.

La laine de roche pour l’isolation thermique des murs par l’extérieur

Pour comprendre le choix de la laine de roche comme isolant thermique, il faut se pencher sur ses propriétés. Roche volcanique à l’origine, c’est par un processus de fusion et de fibrage que nait la laine de roche. Il s’agit donc d’une matière première naturelle et abondante, ce qui réduit d’autant l’impact sur l’environnement avant même sa production. La laine de roche isolante peut ensuite être conditionnée en rouleaux.

Mais sa forme peut aussi se traduire en fonction de plusieurs types d’applications. Les panneaux rigides de laine de roche sont par exemple confectionnés pour maximiser la résistance mécanique de l’isolant. Les coquilles de laine de roche servent au calorifugeage (pour l’isolation des tuyaux de chauffage par laine de roche par exemple) et les flocons de laine de roche comme épandage manuel ou mécanique (pour l’isolation de combles perdus par laine de roche par exemple).

L’isolation avec la laine de roche est particulièrement performante pour des applications justement à forte résistance mécanique type isolation de toiture par laine de roche (toitures étanchées) ou isolation thermique du sol par laine de roche. Surtout, ce matériau offre une parfaite résistance au feu par sa propriété incombustible. Les façades isolées par laine de roche ne peuvent donc pas s’enflammer ni propager un incendie.

De fait, ce matériau répond aux exigences imposées par l’instruction technique 249 (règle C+D) relative aux contraintes réglementaires en faveur de la protection contre les risques d’incendie. Le classement européen Euroclasses sur les produits non combustibles range la laine de roche dans la classe A1, le principal critère étant d’étudier la réaction au feu des matériaux non surfacés, c’est-à-dire sans pare vapeur, ou avec surfaçage type aluminium ou voile de verre.

laine roche ite

Capacité d’isolation thermique et acoustique de la laine de roche

La laine de roche est une solution d’isolation d’extérieure des bâtiments pertinente grâce à ses performances thermiques. La conductivité de la laine de roche varie en moyenne entre 0.042W/(m.k) à 0.033W/(m.k.). Les résistances thermiques atteignent 2,35 m² K/W à 3 m² K/W pour une laine de roche épaisse de 10 cm, sachant qu’en monocouche, l’épaisseur de la laine de roche peut aller jusqu’à 260 mm (résistance thermique optimale).

D’où l’utilisation de la laine de roche en isolation des toitures, des murs et des cloisons. Peu importe la saison, les températures, d’autant que ce matériau limite également les nuisances sonores à l’intérieur des bâtiments (isolation acoustique de la laine de roche). L’isolation est donc en accord avec les propriétés attendues en matière de stabilité dimensionnelle à humidité et température.

Ajoutons que la laine de roche comme la laine de verre est un isolant non hydrophile. Il est donc inutile d’intervenir en cas de dégâts des eaux pour la manipuler ou la comprimer, puisqu’il suffit simplement de la laisser sécher pour qu’elle récupère son épaisseur originelle, et par là toutes ses capacités en matière d’isolation thermique et acoustique pour l’immeuble.

Faut-il écarter les autres méthodes d’isolation des bâtiments ? Non, tout dépendra du projet, des caractéristiques de l’immeuble et du budget. MV-Valorisation a l’avantage de pouvoir combiner isolation par laine de roche et isolation par polystyrène pour relever le triple défi réglementaire (anti-feu), économique et écologique.

Pour vos projets d’isolation de façades d’immeuble par l’extérieur, contactez dès à présent vos conseillers MV-Valorisation et établissez un devis gratuit et sans engagement pour connaître le prix de l’isolation en laine de roche !

À lire également

NOS COORDONNÉES

MV Valorisation

62, Boulevard de Beaubourg,
77184 Emerainville

Tél 01 60 17 10 11
Fax : 01 60 17 34 30

Contactez-nous